fbpx

Accès clients            Appelez nous : 02 / 351 08 00

  • Blog

Vous avez tout intérêt, financièrement parlant, à demander un check-up de vos assurances

Une des grandes leçons que nous pouvons d'ores et déjà tirer de la crise du coronavirus est que nous avons intérêt à gérer nos dépenses au centime près et que disposer d'une épargne de réserve n'est certainement pas du luxe.


Dans une enquête menée auprès des consommateurs en avril, soit le seul mois complet en confinement total, sept personnes sur dix déclarent pouvoir couvrir leurs charges fixes (loyer, courses, emprunt, électricité...) pendant plus de trois mois. Deux personnes sur dix pensent pouvoir l'assurer durant un à trois mois, et une sur dix ne peut compter sur aucune épargne de précaution digne de ce nom.

Or, au niveau des assurances, on peut déjà économiser beaucoup d'argent en choisissant des assurances appropriées, sans pour autant réduire les risques couverts. Il est donc essentiel que nous analysions régulièrement les contrats d'assurance que nous avons souscrits. Voici quelques exemples indiquant comment réduire la prime payée :

- Vous utilisez peu votre voiture. Il existe des assurances qui octroient une réduction si vous roulez, par exemple, moins de 10 000 ou de 5 000 km par an.

- Vous avez à la fois des contrats d'assurance et des services bancaires. Vous êtes donc peut-être assuré deux fois pour le même risque. Il est insensé de payer deux fois pour la même couverture. Nous pensons à cet égard, par exemple, aux assurances voyage.

- Il est inutile de payer une prime supplémentaire pour une assurance jardin si vous n'en avez pas, ni de continuer à vous offrir une assurance omnium pour votre voiture qui a déjà plusieurs années.

- Vous pouvez envisager de relever la franchise de votre assurance hospitalisation pour en réduire la prime.

- Si vous cohabitez avec une personne, il vaut mieux regrouper les assurances. Vous n’avez pas à payer deux fois une assurance familiale ou incendie.

- Vous auriez peut-être intérêt à contracter une assurance protection juridique globale plutôt que d'avoir des couvertures séparées dans différentes polices. Si vous le faites, vous bénéficierez sans doute d'un avantage fiscal sur votre prime.

Se constituer un bas de laine grâce aux avantages fiscaux

Tout le monde reconnaît l'utilité de « mettre de l'argent de côté pour plus tard ». Pour vous constituer ce bas de laine à longue échéance, pensez aux produits d'assurance, tels que l'épargne-pension et/ou l'épargne à long terme, qui offrent un avantage fiscal important. Grâce à cet avantage fiscal, les produits en question vous procurent un rendement très élevé, avec de surcroît la garantie de l'État jusqu'à 100 000 euros par personne et par produit. 

Le mieux est d'épargner de manière régulière et étalée dans le temps. En mettant un peu d'argent de côté chaque mois, vous pouvez même envisager d'investir dans des placements plus risqués, pour autant bien sûr que vous y soyez prêt. Il y aura des périodes où vous achèterez les actions au prix fort, et d'autres où vous les payerez à un cours bradé.Vous avez donc tout intérêt à ce que nous analysions votre portefeuille. Pour que nous fassions en sorte de vous assurer correctement pour une prime raisonnable.

Imprimer