fbpx

Accès clients            Appelez nous : +32 2 351 08 00

    Quelles assurances pour les habitants de cohousing ?

    Le cohousing ou l’habitat partagé est un style de vie de plus en plus prisé par les jeunes. Si vous partagez avec des amis un logement dont toutes les pièces appartiennent au même bien locatif, nous vous recommandons de souscrire les assurances suivantes.


    Certains assureurs proposent une assurance pour cohousers qui, outre les garanties qu’elle procure, facilite la gestion administrative – par exemple, en cas de changement de colocataire, pour les paiements mensuels.

    En général, une seule police habitation ou incendie est contractée pour la responsabilité locative et le contenu du bien.  S’agissant de la responsabilité locative, il est en effet obligatoire de la couvrir en Wallonie et en Flandre. Et si elle n’est pas obligatoire dans la région bruxelloise, il est probable que le propriétaire du bien l’exige dans le contrat de location.

    En mettant l’assurance au nom de tous les colocataires, ces derniers sont tous responsables à son égard (y compris de son paiement). S’il n’est pas possible de mettre le nom de plusieurs personnes sur la police, demandez d’enregistrer les colocataires dans une clause séparée de la police d’assurance.  

    Si vous souhaitez assurer en plus vos biens privés, vous pouvez contracter une police séparée à cette fin. Veillez à ce que l’assurance incendie collective et les éventuelles assurances individuelles pour les biens privés soient contractées auprès du même assureur. Vous éviterez ainsi des discussions désagréables en cas de dommages.

    Et qu’en est-il de l’assurance familiale ?

    En contractant une police familiale classique, toutes les personnes habitant sous le même toit sont considérées comme un seul ménage. Dès lors, tous les dommages qu’ils occasionnent à des tiers sont couverts par l’assurance. Mais gardez à l’esprit que l’assurance familiale ne couvre que les dommages aux tiers. Si vous souhaitez également une assurance qui indemnise les dommages non intentionnels que s’occasionnent les colocataires entre eux, vous devez tous souscrire séparément une assurance familiale. Mais actuellement, il existe sur le marché des formules qui assurent les dommages entre colocataires. Certaines compagnies d’assurances prévoient, dans la police familiale, une clause BOB entre colocataires. Ainsi, lorsqu’un des colocataires ramène à la maison un des cohabitants ivre en utilisant la voiture de ce dernier, en cas d’accident, les dommages au véhicule sont indemnisés jusqu’à un certain montant si BOB est en tort et si le véhicule du colocataire ivre n’est pas couvert en omnium.

    D’autres formes de cohousing ?

    Si vous souhaitez en savoir plus sur les assurances et le cohousing, n’hésitez pas à contacter notre bureau. Il existe également d’autres formes de co-housing.  Lorsque des logements privés séparés entourent un jardin commun, il est préférable que chaque ménage contracte individuellement une assurance incendie. Les espaces communs, comme le jardin dans cet exemple, s’assurent à travers une police séparée. Ici aussi, nous recommandons que toutes les polices soient contractées auprès du même assureur pour éviter les problèmes en cas de dommages.

    Imprimer