fbpx

Accès clients            Appelez nous : 02 / 351 08 00

  • Blog

Les cybercriminels rôdent... changeons nos mots de passe régulièrement !

Sept Belges sur dix utilisent le même mot de passe sur tous les sites Web. Trois sur dix ne modifient jamais leur mot de passe. Les Belges sont donc une proie facile pour les cybercriminels.


Des cybercriminels tentent de pirater vos mots de passe. Pour craquer un mot de passe de sept caractères, il leur faut un seul jour ; pour un de huit caractères, septante jours ; et pour un de neuf caractères, treize ans. Pour prévenir l'usurpation de vos données importantes, un mot de passe extrêmement sûr est donc indispensable.

Par ailleurs, la campagne sur la « santé digitale » nous a enseigné que les Belges ne brillent pas en la matière. Au niveau mondial, nous occupons la 27e place, loin derrière nos voisins. Il y a donc du pain sur la planche ! Et cela commence notamment par la création d'un mot de passe à toute épreuve,  d'où ces conseils. Si ceux-ci sont déjà bien connus, une piqûre de rappel ne fait pas de tort.

Plus il est long, plus il est fiable

Plus votre mot de passe est long, plus il est sûr. La majorité des plateformes demandent des mots de passe d'au moins huit caractères combinant des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux. Un mot de passe sûr est un mot de passe facile à retenir, mais impossible à deviner à partir de vos caractéristiques (prénom, âge, enfants, animaux domestiques, etc.).

Autre possibilité : mémoriser une phrase clé et utiliser la première lettre de chacun des mots qui la composent. Par exemple, « Tramps like us, baby we were born to run », de Bruce Springsteen, à quoi on ajoute les chiffres d'une année. Résultat : Tlu,bwwbtr(75).  Selon le fabricant de puces électroniques Intel, un pirate informatique aurait besoin de près de deux millions d'années pour trouver ce mot de passe.

Pour chaque site Web, un mot de passe distinct

Vos sites et plateformes Web les plus importants requièrent un mot de passe distinct. Choisissez des mots de passe différents pour votre travail et votre vie privée. Mais si vous décidez d'utiliser le même mot de passe partout, ajoutez devant ou derrière celui-ci quelques caractères faisant référence au site Web en question (p. ex. TzJmO33!TwT ou TzJmO33!GmAIL). Enfin, supprimez les comptes dont vous n'avez pas besoin.

Remplacez-les régulièrement

Changez vos principaux mots de passe régulièrement, trois à quatre fois par an. Créez systématiquement un mot de passe différent. Autre possibilité : modifier une lettre ou un chiffre de votre mot de passe actuel (p. ex. un « b » à la place d'un « a » ou un « 2 » à la place d'un « 1 »).

Comment les retenir ?

Mémoriser ses mots de passe est difficile. Pourquoi dès lors ne pas utiliser un coffre-fort numérique ou un gestionnaire de mots de passe ? Celui-ci mémorise le mot de passe de chaque site que vous visitez. Parmi les gestionnaires de mots de passe bien connus figurent « 1Password », « Keepass » et « Lastpass ». Il vous suffira de créer un mot de passe unique pour accéder au gestionnaire de mots de passe. Vous pouvez également écrire vos mots de passe sur une note secrète, mais veillez dans ce cas à en protéger l'accès et à ne pas l'égarer. Ne faites pas comme les 25 % de Belges qui consignent leurs mots de passe sur un bout de papier ou un post-it collé bien en vue près de leur ordinateur. 


                 

Imprimer