fbpx

Accès clients            Appelez nous : 02 / 351 08 00

  • Blog

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance dentaire

Nous avons lu dans les médias que 40 % des dentistes belges ne tiennent pas compte de l’accord sur les tarifs fixes. Un peu plus en Flandre que dans le reste du pays. Certains facturent plus sous la forme de suppléments que les patients paient de leur poche. À moins que ces patients n’aient une assurance supplémentaire…


Il ressort d'une étude réalisée par une assurance soins de santé que les soins dentaires sont une source d'inquiétude pour les Belges. Près de la moitié (45 %) d’entre eux craignent d’avoir besoin de soins dentaires ; 6 sur 10 (57 %) ont peur des conséquences financières. Ce n’est pas totalement illogique lorsqu'on sait que le placement d’un appareil dentaire chez un enfant de 12 ans revient à environ 2 500 euros. Certes, la mutualité intervient pour pas moins de 900 euros, mais cette intervention est insuffisante pour couvrir la totalité des frais engendrés. Il faut toujours payer quelque 1 600 euros de sa poche. Idem pour la dévitalisation d'une dent et la pose d'une couronne. La facture totale peut alors atteindre 1 200 euros, dont près de 1 000 euros sont à charge du patient.

Parmi les personnes interrogées qui ont peur de l'impact financier, 7 sur 10 disent qu’elles ont déjà envisagé de reporter un rendez-vous chez le dentiste par crainte des frais qui en résulteraient. Pourtant, les contrôles réguliers chez le dentiste sont primordiaux pour maintenir sa dentition en bonne santé et éviter de gros problèmes.

Une assurance dentaire peut faire la différence

La prime d’une assurance dentaire dépend de différents facteurs, comme de l’âge. Plus tôt on souscrit une assurance, moins la prime est élevée.

L’intervention maximale peut augmenter année après année. La première année, elle peut être de 500 euros, mais après trois ou quatre, elle peut atteindre 1 000 à 1 500 euros par an.

Comparer les assurances dentaires n’est pas évident.

Selon la même étude de cette assurance soins de santé, seuls 3 Belges sur 10 savent quels frais sont couverts par une assurance dentaire.

En principe, celle-ci couvre tous les soins dont vous avez besoin
pour avoir une dentition en bonne santé. Songez notamment aux soins préventifs (contrôle annuel, détartrage…), mais aussi aux extractions et obturations de dents, à l’orthodontie, au placement de couronnes, d'implants ou à la parodontologie.

Mais il est également important de savoir quels sont les temps d'attente, les interventions maximales par année d'assurance, les exceptions (par ex. le traitement de mauvaises dents peut être exclu) et les mesures de prévention (par ex. certaines assurances imposent une visite annuelle chez le dentiste).

Si vous voulez en savoir plus sur l’assurance dentaire, n’hésitez pas à prendre contact avec nous. Nous calculons la prime correcte pour votre famille et c’est à vous d’estimer ensuite si une assurance dentaire en vaut la peine.

 

Imprimer