Accès clients            Appelez nous : 02 / 351 08 00

  • Blog

Il existe des solutions alternatives pour réduire le coût de votre crédit logement

Il existe des solutions alternatives pour réduire le coût du crédit logement. Toute personne ayant une assurance groupe, une pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI), une convention de pension pour travailleurs indépendants (CPTI) ou un engagement individuel de pension (EIP), peut utiliser ces assurances pour acheter un logement.  


Lorsque l'on envisage de construire ou d'acheter un logement, on s'adresse généralement à une banque pour contracter un crédit logement traditionnel. Il existe cependant des solutions alternatives de financement d'un investissement immobilier. Nous pensons à cet égard à l'assurance groupe, à la pension libre complémentaire pour indépendants, à la convention de pension pour travailleurs indépendants et à l'engagement individuel de pension.  Autrement dit, ces assurances ne servent pas qu'à se constituer un capital pension et/ou une couverture en cas de décès avant l'âge de la retraite.

Ces assurances peuvent aussi être utilisées pour acheter un logement. Voici les différentes possibilités.

1.      Vous pouvez demander une avance sur le montant que vous avez déjà acquis ou épargné via ces assurances. Mais vous payerez un intérêt (fixe ou variable) sur cette avance. Vous pouvez décider également de rembourser les intérêts à la fin du contrat. Dans ce cas, une fois arrivé à la pension, vous recevrez un capital diminué de l'avance et des intérêts. Mais veillez à demander les intérêts que vous payerez sur cette avance.
L'avantage est que vous éviterez les frais élevés liés à la constitution d'hypothèque. Mais vous pourrez tout de même déduire fiscalement les intérêts parce qu'ils concernent l'achat d'un logement. En revanche, les amortissements du capital ne sont pas déductibles parce qu'il ne s'agit pas d'un crédit hypothécaire. Cette possibilité doit cependant être prévue dans le règlement de votre assurance.

2.      Vous pouvez également utiliser l'assurance comme assurance solde restant dû si vous contractez un crédit logement auprès d'une banque. De cette manière, vous économiserez les coûts d'une assurance solde restant dû. Ainsi, si vous décédez prématurément, le capital épargné via votre assurance sera utilisé pour rembourser le crédit.

3.      Vous pouvez également utiliser votre assurance comme « gage » d'un crédit logement auprès d'une banque. De cette manière, vous aurez davantage de pouvoir de négociation pour le taux d'intérêt et le montant de l'emprunt.

Cela vaut la peine d'examiner ces possibilités si vous envisagez d'acheter un logement. Nous nous proposons de vous aider à rechercher la bonne formule. Bien entendu, vous pouvez combiner une de ces formules avec un crédit logement traditionnel. Par exemple, en demandant une avance sur votre assurance, vous devrez moins emprunter à la banque. Une quotité plus faible, c'est-à-dire le rapport entre le montant emprunté et la valeur du logement, permet en effet généralement d'obtenir un taux d'intérêt plus bas.  Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter.

        

Imprimer